Nouveautés Plan du site Newsletter Sites APF Ecoute Infos Contact
Accueil du siteTémoignages, partage d’expérienceVous nous dites ... tous les témoignagesVous nous dites : Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures
Dernière mise à jour :
mardi 6 novembre 2018
Statistiques éditoriales :
544 Articles

Statistiques des visites :
1891520 
depuis 01 Octobre 2007


Informations

Les Gobelins
Collaborations avec l’école de l’image de Paris.
 
Le grand jeu :
 

Exprimez-vous

Vous nous dites... partage d’expériences.

et lisez les témoignages :

 

« Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures » Hélène témoigne.

Auteur : APF Ecoute Infos |  1283 visites | En ligne : 22 octobre 2018

« Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures »

      • Témoignage d’Hélène :

Je suis : Une femme

Je m’appelle ( prénom ou pseudonyme) : Hélène

J’ai : 47 ans presque 48 ans !

J’habite ? : Paris !

  • Votre IMC se manifeste comment ?

Mon IMC se manifeste par une atteinte neurologique et des petits problèmes d’éclatements de vaisseaux que j’ai eu à la naissance et par une petite lésion à la jambe droite qui fait que je ne marche pas bien et une grosse souffrance psychique, un énorme blocage psychologique pour apprendre à marcher et de gros problèmes psychologiques de relation avec autrui avec des problèmes de rires sans raisons et des pleurs sous forme de hurlements sans raisons qui se sont améliorés. Je me déplace à l’aide d’une canne simple et j’ai besoin de tenir le bras d’un inconnu.

  • Formation professionnelle ou études entreprises ?

Remise à niveau de 3ème sans le BEPC. Un mois d’École Pigier de Secrétariat qui ne m’a pas convenu le rythme n’étant pas adapté. Certificat de Formation Générale. Réussite de Test Niveau 1 6E-5E en Maths et en Français. Bilan d’Évaluation Approfondi. Remise à niveau en Maths et en Français du CP jusqu’à la Seconde. Je n’ai pas fait d’études supérieur en entreprises.

  • Racontez-nous votre parcours

Je n’ai pas fait d’études supérieures en entreprises car vu que je n’ai pas eu le choix, il a fallu que je demande l’AAH à taux plain pour prendre le temps de me former et il a fallu que je demande le statut de travailleur handicapé à la COTOREP pour m’initier au monde du travail à cause de ma souffrance psychique et de mes problèmes psychologiques de relation avec autrui et aussi pour cause de problèmes de rires et de pleurs sans raison et sans que je le veuille. J’ai voulu reprendre des études car cela a été nécessaire et j’ai voulu faire un CAP Peinture Céramique vu que je suis titulaire du CFG et que cela pouvait mener au CAP mais cela n’existait pas.

  • Avez-vous bénéficié d’une aide ?

Je n’ai pas bénéficié d’aide à part ma canne simple que j’avais et l’aide de gens sympa.

  • Avez-vous rencontré des problèmes avec l’accessibilité ?

Je n’ai rencontré aucun problèmes dans l’accessibilité car à l’époque, les déplacements autonome étaient plus facile que maintenant.

  • Vos contacts avec les autres, les profs, les ami(e)s, votre intégration ?

Les Profs étaient très sympas et je me suis faite une amie très sympa avec laquelle j’ai établie une très forte amitié c’était une amie en situation de handicap moteur en fauteuil roulant lorsque j’ai fait ma remise à niveau de maths et de français à l’association Caravansérail Développement à Paris.

  • Êtes-vous entré dans la vie active ?

J’ai fait deux stages en CAT et plusieurs essais de travail en CAT et en Atelier Protégés où le travail de Conditionnement ne m’a pas plu du tout et je n’ai pas pu y faire ma place à cause des travailleurs en ex-CAT et en ex-Atelier Protégés qui avaient de très gros problèmes psychiques genre problèmes psychiatriques. Mais j’ai fait de la sensibilisation au handicap et à l’art et de la sensibilisation au handicap dans un collège et dans des entreprises où j’ai été payée à la journée au sein d’une association dédiées aux personnes handicapées et valides qui tissent des liens par le biais de l’art et de la peinture.

  • Que souhaitez vous dire tout simplement...

J’ai pratiqué mon Travail Artistique sous le prénom d’Hélène en vendant mes œuvres depuis 24 ans tout en côtoyant le milieu associatif depuis 23 ans et le Travail de Bénévole m’a rendu très utile et de sensibiliser des personnes valides au handicap m’a été aussi très utile et j’ai pu faire ma voie comme-ça.

Alors,

essayons de comprendre les personnes en situation de handicap et COURAGE !

Hélène nous vous remercions pour votre témoignage.


Vous nous dites ... tous les témoignages



 

Articles de cette rubrique

  1. « Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures » Hélène témoigne.
    Origine : 22 octobre 2018 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 22 octobre 2018

  2. Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures, Christine témoigne (53 ans)
    Origine : 26 septembre 2014 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 26 septembre 2014

  3. Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures, Diana témoigne (23 ans)
    Origine : 17 juin 2013 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 21 juin 2013

  4. Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures, Céline témoigne (37 ans)
    Origine : 13 février 2013 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 14 février 2013

  5. Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures, Laurent témoigne (46 ans et demi)
    Origine : 18 septembre 2012 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 20 septembre 2012

  6. Mon parcours de formation professionnelle ou d’études supérieures, Solange témoigne
    Origine : 2012 | Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 5 juin 2012

  7. Mon parcours de formation professionnelle et d’études supérieures Stéphanie témoigne (39 ans)
    Auteur : APF Ecoute Infos | En ligne : 14 mai 2013